Sécurité Publié par le

Le FBI va privé d’internet 275.000 ordinateurs infectés par le Malware DNSChanger


DNSChanger est un cheval de Troie qui peut rediriger plusieurs postes infectés vers des serveurs DNS n’appartenant pas au FAI de l’internaute.
Ce virus a vérolé des millions d’ordinateurs sur la planète en modifiant le Domain Name Server (DNS) et permettant ainsi de prendre le contrôle de certains éléments de navigation (reroutage vers des sites, publicités…).
Les créateurs/escrocs estoniens de ce virus ont ainsi pu rediriger un énorme traffic vers des sites frauduleux ou sur des publicités non sollicitées, permettant de récolter près de 14 millions de dollars.
Plus de 4 millions d’ordinateurs dans le monde ont ainsi été touchés entre 2007 et 2011. Mais les jours de DNSChanger sont comptés!


En novembre 2011, le FBI a lancé l’opération « Ghost Click » pour stopper la propagation du malware en mettant en place des serveurs temporaires (le temps pour que les utilisateurs de nettoyer leur ordinateur et de restaurer leur configuration DNS) pour éviter de déconnecter d’un coup des millions d’ordinateurs dans le monde…
Mais lundi 9 à minuit, ces serveurs provisoires seront définitivement désactivés même s’il reste encore près de 275 000 ordinateurs infectés dans le monde dont environ 10 000 rien qu’en france.

Pour savoir si votre ordinateur est encore infecté et fera parti de ces exclus du net, consultez cette adresse ou celle-ci pour detecter si DNS-Changer est installé sur votre machine.
On ne sait jamais, je m’en voudrais que vous ne puissiez plus consulter les pages de WinAstuce. Deux précautions valent mieux qu’une…
Désormais, vous êtes prévenus!

About these ads


Laisser un commentaire

About these ads