WordPress Publié par le

JetPack un plugin pour booster votre blog WordPress

Automattic vient de lancer un nouveau produit, JetPack, destiné à apporter à tous les blogs WordPress auto-hébergés certaines fonctionnalités jusqu’ici réservées aux utilisateurs du site WordPress.com
JetPack se présente sous la forme habituelle d’un plugin, à installer dans votre blog.
Vous devez toutefois disposer d’un compte WordPress.com (API) que vous pouvez créer gratuitement pour l’occasion si ce n’est déjà fait.
Une fois votre compte actif, vous devez vous rendre sur le nouvel onglet « JetPack » de votre panel et ainsi vous connecter via le bouton « Me connecter ».
Un message d’avertissement est également affiché sur l’ensemble de votre panel d’administration pour vous rappeler de vous connecter au service.


Jetpack intègre ces outils suivants :
Gravatar Hovercards : permet d’obtenir plus d’informations sur un commentateur par le biais de son profil Gravatar.
WordPress.com Stats : un outil de statistique simple et complet pour visualiser vos visites.
Twitter Widget : affiche vos derniers tweets dans la barre latérale de votre thème.
Shortcodes Embeds : permet d’ajouter facilement du contenu multimédia (YouTube, DailyMotion, Vimeo, SlideShare, Flickr, etc.) avec des codes simples.
Shortlinks : crée automatiquement un mini-lien vers votre article afin de faciliter le partage.
LaTeX : permet d’utiliser le langage LaTeX pour mettre en place des équations et expressions mathématiques.
Sharedaddy : pour rendre votre contenu partageable en un clic, via un mail ou des réseaux sociaux (Facebook, Twitter etc…).
After the Deadline : grâce à ses algorithmes complexe, cette extension va vous aider à corriger vos fautes qu’elles soient grammaticales ou orthographiques.

Certains de ces outils permettent d’utiliser des fonctions jusque là indisponibles sous la forme de plugins, d’autres sont simplement plus faciles à installer ainsi, mais surtout, certains modules apporteront à vos sites la puissance de l’infrastructure distribuée (le cloud ou nuage) de WordPress.com.
Pour simplifier, si vous utilisiez déjà les version autonomes de ces extensions, vous gagnerez non seulement de ne plus avoir à vous soucier d’avoir les dernières versions (la mise à jour est directement prise en charge par Jetpack), mais vous récupérez également quelques fonctionnalités autrement réservées aux utilisateurs de WordPress.com.
A ces premiers widgets viendront s’en ajouteront d’autres au fur et à mesure, dont certains pourront être payant ou requérir un abonnement.

Voici un aperçu de la puissance dont votre blog pourra profiter dixit Matt Mullenweg :
« …8.921 cores de processeurs, distribués par 2475 processeurs physiques et 8.200 giga-octets de mémoire vive (RAM). Nous avons changé la façon dont nous faisons le stockage, mais maintenant ce niveau comporte 1,3 téra-octets de RAM, 1,3 péta-octets de stockage et de 8,9 téra-octets de disques SSD (tout ceci en plus de Amazon S3, qui nous sert de sauvegarde de nos systèmes internes.) De plus, nous ajoutons constamment de nouveaux serveurs… »

Dernière info, Jetpack résoudra également le problème du message d’erreur « Your WordPress.com account is not authorized to view the stats of this blog » du plugin « WordPress.com Stats » apparu depuis la version 3.1 de WordPress. Comme ce plugin est déjà présent dans le Jetpack, l’ancienne version sera automatiquement désactivée.

About these ads


Laisser un commentaire

About these ads