Actu Web Publié par le

Consulter gratuitement la Bibliothèque numérique mondiale

Bibliothèque Numérique Mondiale

Initiée par James H. Billington, bibliothécaire du Congrès des Etats-Unis, avec le soutien de l’Unesco et d’institutions partenaires, la Bibliothèque numérique mondiale ouvre ses portes. On est encore loin d’un accès universel au patrimoine culturel de l’humanité, mais quelques jours après son lancement officiel, la BNM offre déjà un accès à quelques 1300 documents.

James H Billington

L’ambition est de taille : permettre à tous d’accéder gratuitement via Internet aux merveilles des plus grandes bibliothèques du monde. Parmi celles-ci, la plus importante est sans conteste la Library of Congress de Washington, qui recèle pas moins de 32 millions d’ouvrages.


Trente-deux bibliothèques de dix-neuf pays, dont la France par l’intermédiaire de la Bibliothèque nationale de France, ont accepté de numériser leurs contenus afin d’en faire profiter le plus grand nombre. L’Unesco espère atteindre, d’ici un an, plus de 60 pays participants. Les portails de navigation et les contenus sont disponibles en sept langues (anglais, arabe, chinois, espagnol, français, portugais et russe).

Le site Internet a, certes, un nombre d’oeuvres encore limité (1.300 documents), mais regorge déjà de trésors comme des photos du débarquement en Normandie ou la Constitution américaine. Les plus anciennes oeuvres numérisées pour l’instant sont des peintures rupestres africaines, vieilles de plus de 8.000 ans.

Contrairement à d’autres projets, Google Book Search (7 millions d’ouvrages numérisés) ou Europeana (4,6 millions de documents), la BNM privilégie la qualité à la quantité.

Livre Numerique

Ainsi, l’internaute pourra notamment consulter :

– Le Hyakumanto Darani (764)
– Le manuscrit de la « Bible du Diable » (13ème siècle) aussi appelé « Codex Gigas »
– La première version imprimée de la Déclaration d’indépendance américaine (1776)
– Un court métrage des frères Lumières (1896)
– Le premier enregistrement de la Marseillaise (1898).

Une vraie mine d’or pour les passionnés d’histoire et pour les enseignants qui pourront également profiter de descriptions de spécialistes sur tel ou tel document.

Intuitif, accessible, le site de la BNM se veut avant tout à la portée de chacun. Avec une navigation par thème (institutions d’origine, date, pays de l’oeuvre…), la collection numérique devrait faire figure de référence en termes de classement.

About these ads


Laisser un commentaire

About these ads