Insolite Publié par le

Attention ! Sortez vos casques, chute du satellite UARS

Nos célèbres ancêtres gaulois nous avaient prévenus, le ciel va nous tomber sur la tête !
Après Skylab en 1979, Mir en 2001 et un satellite espion américain de 4 tonnes en 2008, voici le petit dernier, UARS qui va rejoindre la terre ferme.
Selon les informations fournies par la NASA, le satellite américain grand comme un bus doit retomber sur Terre ce vendredi 23 septembre.
Difficile cependant de savoir avec exactitude où et à quelle heure l’engin entrera dans l’atmosphère tellement sa trajectoire est ératique…


Le satellite Upper Atmosphere Research Satellite (UARS) a été mis en orbite en 1991 par la navette Discovery. Il a coûté 536 millions d’euros, et après plus de 14 ans d’étude de la haute atmosphère (jusqu’en 2005), l’engin est à cours de carburant et ne peut plus maintenir son orbite.
C’est un jolie bébé de 11 mètres de long et 5.668 kilos sur la balance qui va nous tomber dans les bras.

Simulation de la NASA

Une grande partie du satellite devrait se briser en de nombreux morceaux en entrant dans l’atmosphère, mais tous les débris ne vont pas brûler. Environ 532 kilos (10%) parviendront jusqu’à la surface en quelques 26 fragments (roues, batteries…).
Sa trajectoire reste imprévisible, seule information, les débris tomberont dans une zone située entre 57 degrés de latitude nord et 57 degrés de latitude sud.

Carte de l’accumulation de débris spatiaux autour de la terre

Les risquent pour qu’un être humain soit touché par un débris sont de 1 chance sur 3.200 (0,03%). En comparaison, les chances de toucher les 7 bons numéros à l’EuroMillions avoisinent 1 sur 116 millions…
Bref, tous aux bunkers !

About these ads


Laisser un commentaire

About these ads