WordPress Publié par le

Alléger la base de données de WordPress

Une des fonctionnalités apportées depuis la v.2.6 de WordPress était les révisions, c’est à dire un mécanisme permettant de garder chaque ancienne version d’un même post.
A chaque sauvegarde, une nouvelle révision est créée, la révision stocke à la fois le post proprement dit et les méta-données associées.
Cette fonctionnalité permet de revenir en arrière si une erreur a été effectué. Le revers de la médaille est que chaque modification d’une même page est sauvegardée dans la base de données, et cela peut finir par faire alourdir considérablement votre base de données.


Avec ce tutoriel vous apprendrez comment alléger la base de données de WordPress et la rendre plus réactive. De plus, le fait de supprimer cette fonction permettra de diminuer grandement le temps de sauvegarde de votre base MySQL.
Si vous n’utilisez pas la fonction de révision des articles de WordPress ou si vous voulez la désactiver, ce tutoriel parfait pour vous.

Important : Avant d’opérer une quelconque modification dans votre base de données, je vous recommande fortement de sauvegarder celle-ci.

Etape 1 : Désactiver définitivement la révision des articles.
Connectez-vous sur votre FTP, éditez le fichier wp-config.php et ajoutez le code suivant.

/* disable post-revisioning nonsense */
define(‘WP_POST_REVISIONS’, FALSE);

ou Etape 1(bis) : Limiter le nombre de brouillons.
Dans certains cas, il peut être utile de garder la fonction de révision des articles. Si vous êtes plusieurs à rédiger des articles sur un même blog, ou si vous utilisez directement WordPress pour rédiger vos articles.
Il est possible de dire à WordPress le nombre de brouillons qu’il doit garder en mémoire. Il faut comme précédemment rajouter une ligne dans le fichier wp-config.php.

/* limit number of post revisions */
define(‘WP_POST_REVISIONS’, 3);

Etape 2 : Supprimer les brouillons existant.
Dans les 2 étapes précédentes, nous avons vu qu’il était possible de gérer un peu plus finement les brouillons dans WordPress. Pourtant, ces modifications n’impactent pas l’existant. Il peut être utile de supprimer les révisions d’articles déja existante dans la base de données. Le plus simple est d’exécuter une commande SQL en se connectant à l’espace PhpMyAdmin de votre blog.
En supposant que le préfixe des table est bien « wp_ », la commande SQL peut être comme suit.

SELECT * FROM wp_posts WHERE post_type = « revision »;

Cette requête permet d’afficher toutes les révisions de vos article dans votre base MySQL.
Le mot clé SELECT permet d’afficher le résultat d’une requête. Avant de supprimer les révisions ou autres, je vous conseille de tester votre requête avant avec cette commande (SELECT) pour visionner le résultat de celle-ci.

Pour supprimer définitivement toutes les sauvegardes automatiques des articles, qui prennent pas mal de place dans la base de données, vous pouvez utiliser la requête SQL suivante :

DELETE FROM wp_posts WHERE post_type = « revision »;

Etape 3 : Optimiser la base de données.
Voilà, c’est fait, mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit que la taille de la base de données n’a toujours pas diminué même si la colonne perte elle a augmenté.
Pour modifier cela, il faut donc optimiser nos tables. Sélectionnez toutes les tables en cliquant sur Tout Cocher et dans la liste sélectionnez Optimiser la table.
Votre base de données WordPress est maintenant optimisée et beaucoup plus légère…

About these ads


Laisser un commentaire

About these ads